18 février 2015

Loin.

Je ne sais pas qui est le plus triste. Mon visage encore perdu dans une nuit sans sommeil ou bien le gris ambiant qui défile derrière la vitre du train. Il y a eu un bruit de porte proche de mes oreilles pourtant occultées par mes bouchons fétiches, en ce moment orange et bleu. Claquement métallique me faisant réaliser que je n'avais pas dormi, ou si peut-être quelques instants mais il y avait des morts ou je ne sais quoi. Décidément, rien ne me fait plus horreur que d'être déracinée. J'aime mes habitudes, ma stabilité dans une vie... [Lire la suite]
Posté par elyvonkernen à 14:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]